Contenu

Préparer son installation en agriculture

POUR QUI

Tout porteur de projet peut solliciter un PPP dans le cadre d’une démarche volontaire de professionnalisation. La réalisation d’un PPP est obligatoire pour le demandeur des aides de l’État à l’installation accordées aux jeunes agriculteurs, en application de l’article D.343-4 du Code rural et de la pêche maritime.
Une fois les actions réalisées par le porteur de projet, le PPP est validé par le Préfet de département.
La validation du PPP, accompagnée d’un diplôme d’un niveau égal ou supérieur au Baccalauréat Professionnel spécialité "Conduite et Gestion de l’Entreprise Agricole" ou au Brevet Professionnel option "Responsable d’Entreprise Agricole" (diplôme agricole de niveau 4), procurant une qualification correspondant à l’exercice du métier de responsable d’exploitation agricole, confère au porteur de projet la Capacité Professionnelle Agricole (CPA), qui est une des conditions d’éligibilité aux aides de l’État à l’installation accordées aux jeunes agriculteurs.

QUAND

La démarche de préparation à l’installation se réalise en prévision de l’installation. Le PPP a une durée maximale de 3 ans. L’installation doit intervenir dans les deux années suivant la validation du PPP pour pouvoir bénéficier de la Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA)


Procédure

  • Dans chaque département, le Point Accueil Installation (PAI) accueille le porteur de projet et l’informe.
  • Le porteur de projet est ensuite orienté vers une structure d’accompagnement à la création d’entreprise agricole ou, lorsque le projet est suffisamment stabilisé, vers le Centre d’Élaboration du Plan de Professionnalisation Personnalisé (CEPPP). Celui-ci est le lieu d’accompagnement du porteur de projet qui va pouvoir bénéficier d’un PPP intégrant les actions de professionnalisation adaptées à son profil et son projet.

Pour en savoir plus

Informations complémentaires auprès des structures de proximité :
  • un Point Accueil Installation (PAI) dans chaque département : voir l’annuaire des PAI ;
  • un Centre d’Élaboration du Plan de Professionnalisation Personnalisé (CEPPP) dans chaque département.



Cet article a-t-il répondu à vos questions ? Prenez 1 minute pour répondre à l’enquête en ligne et nous aider à nous améliorer !